Évaluation sommative et formative

Lors des consultations, les enseignants étaient questionnés sur les modalités d’évaluation. Ils devaient indiquer s’ils évaluaient le processus et/ou le résultat des activités supportées par les outils du web social; s’ils le faisaient, ils devaient définir si c’était de façon formative ou sommative, formelle ou informelle.

Type d’évaluation Nombre %
Sommative et formelle 11 52
Formative et informelle 7 33
Sommative formelle et formative informelle 3 14
Total 21 100

Tableau 5 : Types d’évaluation utilisées par les répondants

Plusieurs enseignants qui n’évaluaient pas de façon sommative les productions ont d’abord affirmé ne pas évaluer du tout. Au fil de la discussion, lorsqu’il était question de vérifier la nature de ce qui était diffusé par les étudiants, les enseignants mentionnaient qu’ils lisaient toujours les publications et qu’ils réajustaient le tir au besoin. Bien qu’ils n’utilisaient pas d’outil d’évaluation formelle, ils assuraient un suivi et offraient régulièrement des commentaires, quelquefois directement dans l’outil choisi pour l’activité d’apprentissage. En effet, les affordances disponibles dans l’outil technologique choisi peuvent faciliter le suivi et la correction, notamment en permettant de consulter différentes versions d’une même production (blogues et wikis), en regroupant toutes les productions dans un même endroit (fils RSS pour le suivi des blogues, microblogues), en utilisant un système de notifications pour les modifications (wikis), le tout accessible de partout au moyen d’une connexion internet.