Méthodologie

L’approche privilégiée dans ce projet relève de l’enquête de type descriptif. Cette approche permet de décrire une situation et, contrairement à l’inférence statistique, elle ne tente pas « d’extrapoler sur la population entière les résultats d’une enquête portant sur un échantillon » (Marien et Beaud, 2003, p. 4). Il ne s’agit toutefois pas de prendre la photo d’une communauté ou d’un réseau (comme dans le cas d’une étude transversale), mais plutôt de décrire les activités et les processus qu’effectuent les participants à l’intérieur d’une communauté ou d’un réseau.

L’enquête de type descriptif permet de récolter et d’analyser des données à la fois de façon quantitative (pour préciser les activités, les processus et les niveaux de participation dans une communauté ou un réseau) et qualitative (pour préciser la nature des répercussions perçues par les enseignants).

L’objectif du projet est de vérifier si les activités effectuées sur les outils du web social engendrent des répercussions sur la pratique des enseignants, puis de documenter ces initiatives. Nous avons analysé les activités  : leur nature, les niveaux de participation et les processus mis en œuvre. L’analyse des niveaux de participation s’appuie sur le modèle de Wenger et l’analyse des processus, sur celui de Daele.

Suivant la définition retenue pour le développement professionnel[1], nous avons aussi analysé les répercussions qu’ont ces activités sur la pratique des enseignants : sur les plans macro (la planification de la séance), micro (la planification d’une leçon) et des communications. Enfin, nous avons analysé les répercussions sur l’expérience d’apprentissage des étudiants, du point de vue des enseignants.

Continuez votre lecture!


[1] La définition retenue dans le cadre conceptuel est : Un processus social et dynamique d’apprentissage menant à l’acquisition, au développement ou à l’amélioration de connaissances, d’habiletés ou de compétences liées aux tâches professionnelles de l’enseignant et visant l’amélioration de sa pratique ou le développement de nouvelles pratiques dans le but d’améliorer l’expérience d’apprentissage des étudiants.