Annexe B : Apprentissages formels, non formels et informels

Le tableau suivant recense les caractéristiques et les particularités des apprentissages formels, non formels et informels.

Auteurs Formels Non formels Informels
CEDEFOP (2008) Dispensés dans un contexte organisé, structuré et désigné explicitement en termes d’objectifs, de temps ou de ressources. Ils sont intentionnels et débouchent généralement sur la validation et la certification. Intégré dans des activités planifiées qui ne sont pas explicitement désignées comme des activités d’apprentissage. Ils sont intentionnels. Découlant des activités de la vie quotidienne liées au travail, à la famille ou aux loisirs. Ils ne sont ni organisés ni structurés et possèdent, la plupart du temps, un caractère non intentionnel.
OCDE (2007) Dans une institution d’enseignement, un centre de formation pour adultes ou dans le lieu de travail. Apprentissages intentionnels faits grâce à des activités planifiées, mais non évaluées, ne conduisant pas à une qualification ou à une certification. Activités professionnelles, familiales ou de loisirs, au quotidien. Apprentissages non organisés, non structurés et non intentionnels.
Gagnon (2003) Au sein d’institutions d’enseignement. Structurés et conduisant à une certification reconnue des qualifications et des compétences. À l’extérieur des institutions d’enseignement formel. Structurés mais ne conduisant pas à une certification formelle reconnue. Conduisent à une reconnaissance de fait des qualifications et des compétences. Processus par lequel l’individu acquiert des attitudes, des compétences, des valeurs et des connaissances sous l’influence des ressources de son environnement (famille, médias, classe, équipe de travail, etc.).
Commission européenne (2000) Dans les établissements d’enseignement et de formation, conduisent à une qualification. Parallèlement au système d’éducation, ne conduisent pas à une qualification. À partir de situations de tous les jours. Apprentissages pas nécessairement intentionnels.
UNESCO (1997) Dans le système d’éducation et de formation initiale, avant l’âge de 20-25 ans. Organisés et soutenus, faits à tout âge, à l’intérieur et à l’extérieur des établissements d’enseignement et des programmes d’éducation pour adultes. Intentionnels mais moins organisés et moins structurés
Coombs, Prosser et Ahmed (1973) Dans le système d’éducation et de formation initiale. Organisés, avec des objectifs d’apprentissage, mais en dehors du système formel, pour une clientèle identifiable. Véritable processus d’apprentissage continu, expérience quotidienne (des amis, des voisins, etc.).

Certains auteurs ajoutent des exemples :

  • Apprentissages formels : formation continue (Daele, 2004), cours, formations, ateliers, demi-journées ou journées de formation durant lesquelles des experts viennent présenter des informations sur différents sujets (Feiman-Nemser, 2001; Richter, Kunter, Klusmann, Lüdtke et Baumert, 2011), enseignement secondaire, collégial et universitaire, formation professionnelle offerte dans les écoles (Gagnon, 2003).
  • Apprentissages informels : expériences vécues en classe et en dehors de l’école (Daele, 2004), lectures, observations en classe, mentorat, réseaux d’enseignants, groupes d’études (Richter, Kunter, Klusmann, Lüdtke et Baumert, 2011), discussions avec les collèges (Daele, 2004; Richter, Kunter, Klusmann, Lüdtke et Baumert, 2011).
  • Apprentissages non formels : formation sur les lieux de travail (Gagnon, 2003).