Annexe A : Définitions du développement professionnel

Le tableau suivant recense les définitions de l’expression développement professionnel. Ces définitions ont été utilisées (et certaines traduites) dans Le développement professionnel des enseignants à la section Cadre conceptuel. Nous les reproduisons ici dans leur langue d’origine.

Auteur Définition
Richter, Kunter, Klusmann, Lüdtke et Baumert (2011)[1] « Recours à différentes occasions d’apprentissage formelles ou informelles qui visent à améliorer et à étendre la compétence professionnelle des enseignants : connaissances, croyances, motivation, habiletés, etc. »
Charlier et Dejean (2010) « Processus d’apprentissage dynamique et continu impliquant le développement de compétences professionnelles et des modifications de l’identité professionnelle ». Le processus est orienté (but, projet, progrès), situé (dans et hors de l’établissement scolaire), partiellement planifiable, dynamique et continu, soutenu par une éthique professionnelle et à responsabilité partagée.
Butler-Kisber et Crespo (2006) « Activités planifiées en dehors du système éducatif, qui aident à maintenir, à améliorer et à élargir les connaissances et les compétences, et à développer des qualités personnelles pour accroître la performance dans l’exécution des obligations et des responsabilités professionnelles. »
Marcel (2006)[2] « Processus social par lequel l’enseignant apprend simultanément à “faire” son métier (savoirs relatifs à la prise en charge des tâches professionnelles) et à “être à” son métier (tout ce qui est lié à la socialisation professionnelle). »
Uwamariya et Mukamureja (2005) « Processus de changement, de transformation par lequel les enseignants parviennent peu à peu à améliorer leur pratique, à maitriser leur travail et à se sentir à l’aise dans leur pratique. »
NCREL (2003)[3] « Processus d’amélioration des habiletés et des compétences dont le personnel a besoin pour produire chez les élèves des résultats éducationnels remarquables. »
Killion (2002) « Planned, coherent actions and support systems designed and implemented to develop knowledge, skills, attitudes, aspiration, and behaviors to improve student achievement. »
Clement et Vandenberghe (1999)[4] « Processus de modification selon lequel l’enseignant sort progressivement de son isolement pour s’engager dans une démarche collaborative qui doit être à la fois collégiale et autonome, et qui lui permet d’augmenter sa confiance en soi. »
Day (1999) « It is the process by which, alone and with others, teachers review, renew and extend their commitment as change agents to the moral purposes of teaching; and by which they acquire and develop critically the knowledge, skills and emotional intelligence essential to good professional thinking, planning and practice with children, young people and colleagues through each phase of their teaching lives. »
Barbier, Chaix et Demailly (1994) « Toutes les transformations individuelles et collectives de compétences et de composantes identitaires qui sont mobilisées ou susceptibles de l’être dans des situations professionnelles. »
Wells (1993)[5] « Toutes formes d’apprentissage professionnel dans lequel les enseignants vont anticiper des solutions aux problèmes qu’ils rencontrent dans leur pratique. Dans ce processus, les enseignants développent à la fois de nouvelles pratiques, de nouvelles compréhensions, mais deviennent également aptes à transformer la situation dans laquelle se déroulent leurs actions. »
Dean (1991) « Process whereby teachers become more professional. »
Fullan et Stiegelbauer (1991) « Sum of formal and informal learning experiences throughout one‘s career from preservice teacher education to retirement. »
Duke (1990) « Dynamic process of learning that leads to a new level of understanding or mastery and a heightened awareness of the context in which educators work that may compel them to examine accepted policies and routines. »
Sparks et Loucks-Horsley (1989) « Processes that improved the job-related knowledge, skills, or attitudes of school employees. »

[1] Résumé par Vallerand et Martineau (2011).

[2] Cité dans Vallerand et Martineau (2011).

[3] Cité dans Butler-Kisber et Crespo (2006).

[4] Résumé par Uwamariya et Mukamurera (2005).

[5] Traduction libre de Dionne (2003).