Les ministres de l’Éducation se succèdent au Québec. Depuis mai 1964, 30 personnes, dont 4 femmes, ont occupé le poste de ministre de l’Éducation.

Le graphique suivant permet d’apprécier les changements de main qu’a connus le poste depuis Paul Gérin-Lajoie.

C’est Claude Ryan qui a occupé le poste le plus longtemps, de décembre 1985 à octobre 1990, alors que l’Éducation est jumelée à l’Enseignement supérieur et la Science. En moyenne, les ministres de l’Éducation sont demeurés en poste 1 an et 10 mois. Notons que Michelle Courchesne est la seule ministre à avoir été ministre de l’Éducation 2 fois, si on cumule son expérience elle est la 3e personne à avoir occupé le poste le plus longtemps.

Le titre de ministre de l’Éducation a parfois été cumulé au Loisir et au Sport, parfois à l’Enseignement supérieur, qui lui, a parfois été associé à la Recherche. Il serait intéressant de se pencher sur ces amalgames au fil du temps et des partis politiques au pouvoir.

Il serait intéressant aussi de comparer la succession des ministres au ministère de l’Éducation, en comparaison avec d’autres ministères, celui de la Santé par exemple, l’autre « grande priorité ».

Les données utilisées proviennent du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et de Wikipédia. Elles ont été traitées dans Excel, puis la ligne du temps a été créée avec Timeline JS3.

Partager :