Bill Gates nous parle du sérieux problème de malaria dans les pays pauvres. Puis, après 8 minutes, il pose la question : »How do you make a teacher great? ». Quelques minutes plus tard, le conférencier reposera la question sous cette forme : « How do you make education better? »

Les enseignants seraient, selon Bill Gates, une majeure partie de la solution: « but the more we looked at it, the more we realized that having great teachers was the key thing ». Selon les statistiques mentionnées (on ne mentionne pas ici ce qui fait d’un enseignant un top enseignant), le top 25% d’enseignants va augmenter la performance de sa classe d’environ 10% en une année.

La solution passe par la recherche: la récolte de données, l’analyse de ces données pour trouver, et diffuser, ce qui semble fonctionner. Gates donne en exemple les écoles KIPP etle livre inspirant Work Hard. Be Nice. How Two Inspired Teachers Created the Most Promising Schools in America par Jay Mathews – un livre qu’il recommande si chaudement que les gens dans la salle en ont reçu une copie chacun.

Cet article a d’abord été publié dans un blogue pédagogique dédié à l’intégration des technologies au Cégep Limoilou.

Partager :