La caméra penne à le suivre, il aurait bien aimé parlé d’astronomie, mais, il ne l’a pas fait.
Il affirme en sautillant :

The first you do something, it’s science.
The second time, it’s engineering.
The third time, it’s just being a technician…

Stoll croit, pour des raisons qu’il ne mentionne pas, que les ordinateurs ne devraient pas se trouver dans les salles de classe.

Il aborde le futur, que les techniciennes en service de garde connaissent probablement beaucoup mieux que les « experts » du domaine.

L’homme qui « think locally, act locally » enseigne à des jeunes de 8e année quatre jours semaine, les introduisant à la « vraie physique ». Lors de cette conférence,  il a d’ailleurs réussi à expliquer la façon de mesurer la vitesse du son en moins de 4 minutes… c’est certain qu’avec une telle prestation, pas besoin d’ordinateur!

Cet article a d’abord été publié dans un blogue pédagogique dédié à l’intégration des technologies au Cégep Limoilou.

Partager :